Quand le malheur des uns …

Coup de fil inattendu dimanche soir, sur les 20h45 … Mon maçon se propose de venir le lendemain dès 8h pour commencer les travaux d’infrastructure de la future véranda ; étant donné les intempéries annoncées pour la semaine, il préfère venir travailler sous l’auvent qui couvre ma terrasse plutôt que d’aller « attaquer une toiture » chez un autre client. Très bonne nouvelle pour moi, qui n’escomptais plus le début des travaux avant la 1ère ou 2è semaine de juillet, les intempéries du début de ces dernières semaines ayant complètement chamboulé les plannings des chantiers. Depuis 2 jours et demi, j’ai donc le droit au doux concert des marteaux piqueurs et autres disqueuses, qui font en outre beaucoup de poussière … et un peu de dégât dans les plantations toutes proches, mais tout le monde sait bien qu’on ne fait pas d’omelette sans casser quelques oeufs.
Le chantier en images :
– ça commence assez « soft » par le démolissage de l’espèce de banquette qui faisait la jointure de la terrasse avec « la montagne »



– puis le carrelage prend lui aussi la direction de la benne …

– mais au-dessous, c’est plutôt bien pourri …


– il faut casser toute la dalle à ciel ouvert …



– retirer les poutrelles métalliques toutes rouillées (oui, il pleut en Cévennes, et l’eau s’infiltre partout, surtout lorsque l’on est adossé à la montagne) …

– arrivent ensuite des poutrelles de béton toutes neuves …


– entre lesquelles viennent prendre place des blocs de béton creux …


– sur/dans lesquels sera coulée la future nouvelle dalle.
Mais ça ne fait que commencer … A suivre, donc …


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *