Qui pourrait ne pas aimer ça ?


Caramélisés à l’extérieur, délicieusement moëlleux à l’intérieur, et ce petit goût inimitable … je n’ai encore jamais rencontré quelqu’un qui puisse résister à un cannelé ! En plus, dans leur version « mini », ils sont croqués d’une bouchée … bref, même sans faim, il est impossible de s’empêcher de piocher dans la boîte lorsqu’elle passe (c’est plutôt moi qui passe …) à proximité, ce qui fait que le stock ne dure jamais bien longtemps. Ce n’est d’ailleurs pas plus mal, car je ne sais pas ce qu’ils donnent après congélation (un test à faire) et ils ne peuvent être conservés plus de quelques jours en boîte métallique. La recette est hyper-simple, mais il faut bien évidemment :

  • le moule adéquat : c’est pourquoi j’ai tant tardé à me lancer dans la fabrication de ces petites choses ; surtout, investissez dans le silicone (sous peine de devoir beurrer les alvéoles une à une !) et achetez tout de suite 2 plaques pour ne faire qu’une fournée, car la cuisson est très longue
  • le secret de cuisson : 5 minutes à température maximum du four, pour obtenir la croûte caramélisée, puis 50 à 55 minutes à four nettement plus doux, pour obtenir ce coeur fondant.

Bon appétit !


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *