La tradition orale a parfois du bon !


Cette recette de far aux pruneaux, je la tiens d’une vieille bretonne qui n’avais jamais éprouvé le besoin de la consigner par écrit, ni même de mesurer les ingrédients ; dans 1 litre de lait, elle mettait simplement 6 oeufs / 6 cuillères de sucre et autant de farine, plus les pruneaux bien sûr. N’empêche que je n’ai jamais goûté de far aussi bon que le sien, dont la consistance légèrement grumeleuse fait plus penser à de la semoule qu’à du flan. Afin de partager avec vous ce délicieux dessert, aussi bon tiède que froid, j’ai mis tout ça noir sur blanc, et vous trouverez la recette détaillée dans mon livre habituel.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *