Une journée bien gourmande …

Rien de tel qu’une journée maussade (la première sans soleil depuis une semaine) pour passer un peu de temps devant les fourneaux : remplir les bocaux, boîtes métalliques et congélateur de spécialités maison, c’est un passe-temps que j’apprécie !

Sablés à l’huile d’olive, rhum et romarin
J’ai d’abord voulu tester les sablés à l’huile d’olive, rhum et romarin. Il y a des mélanges auxquels je ne résiste pas, et l’huile d’olive avec des herbes dans une spécialité sucrée, c’est quelque chose que je ne pouvais pas laisser passer ! Commentaires : j’ai du ajouter pas mal de farine pour réussir à « agglomérer » la pâte, je mettrais un peu plus de romarin la prochaine fois, et je laisserai les sablés dorer un peu plus. Pour votre gouverne, avec les proportions données, j’ai fait 75 sablés en forme de lune (a priori moins grands que des ronds), donc j’ai des réserves d’avance (je préfère nettement ça aux biscuits industriels et ça se conserve tout aussi bien).

Amaretti La recette précédente m’ayant laissé avec 2 blancs d’oeufs, je les ai utilisés en faisant des amaretti. J’avais adoré ces petits macarons à l’amande amère que j’avais découverts à la Foire de Paris il y a presqu’un an, et je rêvais d’en faire à la maison. Délicieux, mais j’aurais peut-être du les faire cuire un peu moins : le dessous est un peu dur.

Apple pie Dernier projet du jour : l’apple pie pour utiliser 1 kg de pommes assez acides ; j’espère que la photo vous met l’eau à la bouche … Mes petits commentaires perso :

  • un peu trop léger en cannelle à mon goût : j’en mettrai au moins 2 fois autant la fois prochaine
  • la pâte est très, très délicate à travailler. Heureusement, comme je n’avais pas de plan de travail disponible, j’ai utilisé une plaque souple « à étaler la pâte » sur ma table de salle à manger ; ça m’a permis de retourner relativement facilement les abaisses de pâte au-dessus du moule (en m’aidant d’une spatule pour les décoller, tout de même …) Sans ça, je ne pense pas que j’y serais arrivée !
  • même en la coupant refroidie et avec un couteau rotatif (spécial pizza), ça la « démolit » un peu, mais ça fait partie du charme de ce genre de dessert …
  • je l’ai mangé (pas entière, hein ! les 3/4 sont au congélateur, et il m’en reste encore un gros morceau pour ce soir et/ou demain) tiédie au micro-ondes, et avec un peu de crème liquide. Comme les pommes ne sont pas sucrées, je pense qu’il vaudrait mieux un accompagnement qui le soit un peu : je pense essayer avec de la « custard cream » ; sinon, une crème anglaise ou une boule de glace vanille devraient très bien aller.

Euh … bon … je vous souhaite bon appétit (moi, je n’ai plus faim ! merci)D’autres idées gourmandes …


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *