Concert : Passion selon Saint Matthieu au Châtelet


Passion selon Saint Matthieu

Comme le faisait justement remarquer hier soir le spectateur assis à ma droite, en ce moment il se donne une Passion selon Saint Matthieu tous les jours, à Paris ; quelques jours avant Pâques, c’est une oeuvre de saison.
Si « abondance ne nuit pas », cela rend par contre le choix plus difficile… et l’auditeur plus critique.
J’avais donc réservé au Châtelet, pour la Passion dirigée par Ton Koopman et son Amsterdam Baroque Orchestra… et j’ai été un peu déçue car l’interprétation m’a parue nettement moins « habitée » que celle que j’avais entendue, l’an dernier au Théâtre des Champs-Elysées, par Jean-Claude Malgoire et son ensemble « La Grande Ecurie et la Chambre du Roy ». Question de culture ? les néérlandais sont-ils plus « carrés » que les français ? (vous savez, notre petit côté latin…)
Mention spéciale, toutefois, pour le ténor Paul Agnew, que j’ai trouvé une pointure au-dessus des autres chanteurs ; ça doit pourtant faire une bonne demi-douzaine de fois que je l’ai entendu depuis le début de la saison (sans compter les précédentes), mais j’en redemande à chaque fois !


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *