Cinéma : « Just married »

Bien, bien longtemps que je n’avais pris le temps de m’exprimer sur un film : beaucoup de temps consacré depuis le début de l’année à un développement qui a fini à la poubelle (et qui m’a renforcée dans la conviction que l’utilisation de macros dans des logiciels de bureautique était une solution qui relevait du grand bidouillage), pas de connexion internet à domicile pendant 4 mois (merci France Télécom !), l’aller-retour à Madagascar, etc. Bref, ce n’est pas tant que le film en lui-même mérite des louanges ou critiques démesurées (un peu … bof, bof en ce qui me concerne). Par contre, le sujet évoqué m’a particulièrement interpellée : de la difficulté que l’on peut avoir, non seulement à s’affirmer, mais aussi à « se trouver soi-même », surtout lorsque l’on se sent en tel décalage par rapport à son environnement que l’on ne sait pas bien comment s’y « enraciner » (j’aime bien le terme de « belong » qu’utilisent les anglo-saxons pour évoquer ça) ; car même s’il l’on a déjà la force de caractère/personnalité suffisante pour s’affirmer différent(e), on est parfois entraîné(e) trop loin, en réaction à ce qui peut ne pas nous convenir. Pas facile de vraiment « s’auto-déterminer » sans être influencé dans un sens ou dans l’autre.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3829

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *