Il peut pleuvoir dehors …

… le soleil est entré dans la maison, avec ces succulents poivrons marinés ! Pour tout vous dire, je pensais en grignoter un petit peu en attendant que le déjeuner soit prêt, mais j’ai fini par … en faire mon déjeuner avec un peu de fromage (du délicieux pélardon local, et du fromage de brebis bien crémeux) et du bon pain au levain maison (la mie parsemée de noix/noisettes/raisins de Corinthe et la croûte couverte de graines de pavot, un vrai régal !)

Si l’expérience vous tente (c’est très facile à faire, et ça se garde une à deux semaines au frigo … si vous n’avez pas tout dévoré avant), il suffit de faire griller les poivrons au four comme indiqué sur cette page (descendez jusqu’au sous-titre « préparation des poivrons : la méthode idéale, enfin !) : mettez les poivrons dans un plat type plat à gratin recouvert de papier alu, enfournez au plus bas du four en mode grill, quand ça commence à sentir bon, retournez les poivrons … continuez jusqu’à ce qu’ils soient dorés sur toutes leurs faces. Sortez-les du four, recouvrez le tout d’une autre feuille d’alu et laissez reposer jusqu’à ce qu’ils soient redevenus tièdes ; d’abord, vous ne vous brûlerez pas les doigts, et puis ils vont continuer à se ramollir ce qui permettra d’enlever facilement la peau. Préparez un fond de marinade : moi, j’ai mélangé un peu de vinaigre balsamique, de jus de citron avec de l’ail (poudre maison pour moi, gousse écrasée pour vous), du sel, un chouïa de sucre, du thym. Epluchez les poivrons refroidis, débarrassez-les de toutes les graines et découpez-les en lanières. Disposez les lanières dans un plat creux ou une terrine (si vous êtes nombreux …) en arrosant chaque couche de mélange aux aromates et d’huile d’olive ; j’ajoute aussi plein de câpres parce que j’adore ça … Veillez à ce que les poivrons « baignent » bien, puis recouvrez le plat (un film plastique est parfait) et mettez au frigo pour une nuit minimum. Dégustez sans modération, mais en égouttant bien (ça baigne dans l’huile !) et utilisez l’huile pour assaisonner vos salades d’été.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *