Déjà le printemps sur le Mont Lozère ?

Certes, la neige ne manquait pas à l’Aubaret où j’ai laissé la voiture, et j’ai un peu hésité … raquettes ou pas ? J’ai finalement opté pour la version light, et c’est en baskets que j’ai attaqué la montée vers le Pont du Tarn …


La température était des plus clémentes, et je marchais d’un bon pas sur une neige assez dure. J’ai d’ailleurs du rapidement éliminer quelques couches : gilet, polaire, jambes (amovibles) du pantalon ont trouvé place dans le sac à dos …


… et c’est en short et tee-shirt que j’ai atteint ma salle à manger du jour …


… qui a aussi fait fonction de salle de dessin.


La redescente a été un peu plus épique : dans ce sens-là, c’était un peu plus glissant ; et surtout, la neige attaquée par dessus par le soleil, par dessous par les inombrables ruisseaux qui dévalaient les pentes, a cédé un certain nombre de fois sous mes pas et j’ai eu quelques occasions de me mouiller les pieds … jusqu’au dessus du genou. Dans ces conditions, le gros avantage du short-basket par rapport au pantalon-chaussures de marche, c’est qu’on se mouille peu et que l’on sèche très vite ! Quelques arrêts pour profiter du panorama …


… et une nouvelle longue pause croquis-sieste juste au-dessus du hameau de l’Aubaret (il faisait tellement beau que je répugnais à regagner la voiture pour redescendre dans la vallée).



Pour finir en beauté, j’ai décidé de rentrer par la route directe (je n’ai pas dit droite !) qui traverse le massif du Bougès par le col du Sapet (la lumière était tellement belle là-haut que je n’ai pas résisté à un arrêt-photo en plein ciel) …


redescend par Saint Julien d’Arpaon, remonte sur la Cam à Barre des Cévennes (tout ça en lacets bien serrés) avant de rejoindre la route « habituelle », celle qui passe au creux des vallées par le Pont de Montvert et Florac. Ce fut une bien belle journée … en short et tee-shirt dans la neige à plus de 1300m d’altitude un 20 janvier, que rêver de mieux ?


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3843

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *