Les pieds bleus !

Fivefingers de Vibram

Je les ai voulu dès que j’en ai entendu parler, et elles sont arrivées au courrier de ce matin. Ce sont des semelles Vibram avec un peu de nylon (lycra ?) autour pour les fixer aux pieds. On a la sensation de marcher pieds nus, tout en ayant le pied – et les orteils – assez bien protégés. J’ai l’impression que je vais les porter beaucoup ; peut-être pas en allant faire les courses en ville, car je ne passerai sûrement pas inaperçue ! mais pour faire du kayak, du canoë ou de la randonnée (je mettrai quand même une paire de sandales dans le sac pour commencer …) ça va être génial ! Pour plus d’infos, voilà le site original ; et pour les québécois/canadiens intéressés, ils sont en vente comme « chaussures nautiques » chez Mountain Equipment Co-op, sous le numéro de produit 5010-238 (ou 5010-237 pour la version hommes, mais ne me demandez pas la différence).Avouez qu’avec ma binette lépreuse (ou « variolée », au choix) et mes pieds bleus, je commence à avoir une sacrée dégaine ! Non, je n’enfile pas tout de suite ma (demi) combinaison anti-moustiques – arrivée dans le même paquet que les « pieds bleus » ; je garde quelques horreurs en réserve pour une prochaine fois.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3843

8 réponses à “Les pieds bleus !”

  1. Quelle horreur !

    Tu as raison de ne pas vouloir nous montrer tout d’un coup.

    Ah, ces ‘maudits québécois’ !!!!

    Malgré tout : excellente journée. A bientôt des nouvelles d’Arcueil plus complètes !

    A propos : nous quittons Arcueil le 30 juin, définitivement. Une page se tourne.

  2. Si je ne montre pas tout, toi tu distilles l’information !
    Et où vais-je vous retrouver lorsque je viendrai faire un saut ?
    Dépêche-toi de me donner des nouvelles un peu plus précises par mail.

  3. Je ne suis pas d’accord avec Denys, je les trouve trop KITCH.

    C’est ça Denys l’originalité,sois moins conformiste. Oseeeeeeee!!!!
    La semaine prochaine arrive au boulôt en TONG et chemise à fleur.
    Je suis sur que tu feras fureur.

    Sinon Marie Noél j’espère que ce petit mot te trouvera en pleine forme. Je suis désolée de ne pas t’avoir donné des nouvelles plus tôt. Mais j’ai toujours mes problèmes de santé que me bouffent la vie.

    Peux-tu m’envoyer un mail et m’indiquer ton numéro de téléphone si tu es d’accord bien évidemment.

    Sur ce je te laisse et te fais de gros bisous.

    COLETTE

  4. D’abord, j’oppose un démenti méprisant à vos allégations ! Je sais ce que c’est que des tongues, même si je n’en porte pas !!
    Je profite de l’occase pour dire à Marie-Noëlle que ce n’est pas bien de voler les chaussures des schtroumpf !!
    Et à Colette, que pour les fleurs, il ne faudra pas compter sur moi (‘faut pas exagérer quand même …), mais que pour « oser », je verrai ce que je peux faire.
    (Pour les cinéphiles – anciens – je précise que je n’oserai pas tout, pour éviter qu’on me reconnaisse. Un indice = on pourrait me flinguer …).

  5. Et dire que je vais rater ça ! Tu pourrais pas t’organiser pour faire prendre une photo, que je puisse profiter de tes « débordements » à distance ?

    Moi, je suis une cinéphile du dimanche, et je n’ai pas saisi la subtilité de la référence ; si quelqu’un peut m’éclairer …

  6. bonjour Marie Noëlle
    je viens de prendre connaissance de tes chaussures de « schtroumpf » comme le dit si bien Denys ! Elles sont géniales… c’est vrai faut oser les porter, mais ça je te fais confiance !
    Bonne continuation et ça fait plaisir de voir que tu es bien installée. Th.

  7. Il faut oser … mais personne ici ne relève ce genre de choses (ils n’osent pas ?). Les seules personnes qui ont commenté et m’ont posé des questions sont deux européennes (des hollandaises, je crois) rencontrées sur un sentier du Mont-Valin ; mes traces de pas les avaient beaucoup amusées, et elles voulaient connaître les avantages que je trouvais à ces « sortes de » chaussures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *