Bis repetita …

Le site musical des Arts Florissants mérite le détour

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle soirée hier à la Cité de la Musique avec William Christie, les Arts Florissants et toujours Paul Agnew en soliste. Cette fois-ci, il y avait nettement plus de monde, aussi bien sur la scène (orchestre et choeur au grand complet) que dans la salle ; apparemment, les cantates et autres oeuvres chorales de Charpentier et Purcell intéressent plus les foules que les petits motets (pour soliste accompagné d’une poignée d’instrumentistes) de Couperin et Campra. Je serais mal venue de critiquer car, moi aussi, j’ai nettement préféré le répertoire de cette deuxième soirée, même si tous les solistes n’avaient pas la classe et le brio de Paul Agnew, et si j’ai du me contenter de ma place « réelle » tout en haut, au perchoir. Ceci dit, ça n’était pas désasgréable du tout, car j’étais au-dessus de l’orchestre (j’aurais pu lire la partition des violoncellistes si j’avais amené mes jumelles) et, du coup, je voyais le chef de face, ce qui est plutôt rare lorsque l’on est « dans la salle ». Pour finir, je vous conseille d’aller faire un petit tour sur le site web des Arts Florissants http://www.arts-florissants.com ; je n’ai pas eu le temps de tout explorer mais il m’a paru super bien fait (programme de la saison, discographie et DVD, etc) et entièrement sonorisé avec la musique de l’ensemble. Rien que pour la bande son, il vaut le déplacement.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *