Maintenant, je sais !

J’avais déjà eu un petit aperçu de la manière dont on peut façonner de grosses jarres à l’unité, avec la technique de la poterie à la corde, mais j’étais toujours dans l’expectative en ce qui concerne les grands vases d’Anduze, qui ornent tant de nos terrasses, mais aussi les jardins … du château de Versailles (je ne suis pas allée vérifier). A l’occasion des journées du patrimoine, je suis donc allée à la découverte des ateliers des Enfants du Boisset, en commençant par l’un des grands bâtiments où s’alignent les rangées de moules en plâtre …

… dans lesquels sont calibrés chaque vase et son pied. Depuis le départ à la retraite du dernier tourneur « tout à la main », il y 30 ans, l’ouvrier dispose d’une machine qui tourne la terre à l’intérieur du moule en plâtre et donne sa forme de base au vase.

Pied et corps sont ensuite assemblés manuellement …

… décorés par applique de macarons et guirlandes préalablement embossés …

… recouverts d’une engobe, servant de sous-couche aux oxydes métalliques qui se transformeront en couleurs à la cuisson …

… et mis à sécher pendant plusieurs jours avant cuisson.

Le « petit » four, qui sert à la cuisson des pièces petites et moyennes, dans lequel mon salon doit pouvoir tenir !

Dans le grand four, on fait carrément rentrer des chariots complets des plus grands vases.

Toutes les photos commentées de la visite sont publiées dans cette rubrique de ma galerie.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3830

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *