Y’a plus qu’à !

Bon, va falloir déballer tout ça …

Le téléphone sonne vendredi à 16h : « Madame …, c’est Galliéni ; je vous confirme que nous vous livrons demain entre 11 heures et midi ». Je n’avais pas de nouvelles depuis plusieurs jours, mais compte tenu de l’efficacité dont fait montre Jean-Michel depuis le début des opérations, je m’attendais bien à ce que mes meubles débarquent ce samedi. Le lendemain matin, le téléphone sonne de nouveau à 10h34 : « je suis devant la porte » … Le temps d’enfiler une paire de chaussures et une veste (il neige à gros flocons !), et je fais les 30 mètres qui me séparent de l’immeuble à côté. Compte tenu de la configuration des lieux, le plus simple est de garer le camion juste devant la porte-fenêtre (euh ! cekikafè les traces de roues dans le gazon ?) pour le vider de son contenu ; en s’y mettant à trois, tout est déchargé en moins de 20 minutes ! Le temps de faire mon chèque (pas un centime de plus par rapport à ce qui était prévu, et ils ont pourtant assuré le dédouanement sans que j’ai besoin de me déplacer à Montréal …) et le camion, vide, reprend le chemin de Montréal ; il est à peine 11 heures … et, pour moi, le boulot ne fait que commencer !

Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *