J’en ai pas laissé une miette !

Seulement les os …

C’est diablement agréable de pouvoir se faire de nouveau de la vraie cuisine ! Je m’étais refusée à investir dans une deuxième batterie de cuisine en attendant l’arrivée de mes meubles et autres affaires, et n’avais donc acheté qu’une casserole, une poêle et un peu de vaisselle en plastique … Je n’ai donc pas perdu de temps pour ressortir le Romertopf et inaugurer ma cuisinière avec un délicieux poulet basquaise. Pour le four, rien à redire, encore qu’il me reste à faire le test crucial de la cuisson du pain ; mais côté table de cuisson, j’ai eu beau choisir le haut de gamme, c’est franchement très loin de l’efficacité de l’induction : c’est lent, lent, lent … et, évidemment, comme les emplacements chauffent, je suis obligée de nettoyer tout le temps ! Je pense que si les tables à induction réussissent un jour à faire leur percée de ce côté-ci de l’Atlantique, je n’hésiterai pas une seconde à réinvestir !


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3843

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *