Qu’est-ce que j’ai bien pu lui trouver ?


Angélique Ionatos (jaquette de CD)
Après avoir entendu Angélique Ionatos sur France Musique il y a quelques semaines, je m’étais empressée de prendre un billet pour son concert de ce soir au Châtelet. J’aime pourtant certaines musiques traditionnelles (fado, polyphonies corses) y compris lorsqu’elles sont mises au goût du jour (Cesaria Evora). Là, j’ai résisté pendant 4 ou 5 chansons, puis me suis esquivée sans attendre l’entracte ; les grincements – style musique contemporaine – du violon et la voix – parlée plus que chantée – finalement pas si géniale que ça, le tout amplifié au delà du niveau de décibels acceptables par mes oreilles, ont eu raison de ma curiosité.
Le plus rageant dans cette histoire, c’est d’avoir du abandonner un peu rapidement le copain avec qui je prenais un pot pour être sûre d’arriver à l’heure au concert !


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *