Un vrai régal !

Il ne se mange pas, mais il se déguste ce « Linux aux petits oignons » ! Personnellement, j’ai opté pour la version on-line et gratuite, que vous trouverez au départ de cette page, et je savoure avec délectation cette prose des plus pédagogiques qui se lit comme un roman. Linux démystifié, et expliqué dans un langage accessible et rigolo, que peut-on demander de mieux ? Depuis 2 jours que j’ai commencé ma lecture (le bouquin fait 526 pages quand même !) j’ai appris une tonne de choses (alors que j’utilise Linux depuis déjà un an) tout en m’amusant beaucoup.

Quelques extraits choisis … avec beaucoup de mal, car il y en a de la sorte sur toutes les pages :

Une partie de ces commandes peut être invoquée par les utilisateurs du « commun des mortels » du système. Mais pour la plupart, ces utilitaires représentent l’équivalent numérique d’une tronçonneuse. Dans les mains d’un expert, cela permet d’abattre de la besogne en un tour de main. Mettez un utilisateur lambda aux commandes, et attendez-vous à un massacre.

Il existe grosso modo trois façons de concevoir la cuisine. Prenons l’exemple d’un plat de lasagnes.
  1. Achetez une boîte de lasagnes congelées. Placez le contenu dans un four à micro-ondes et faites chauffer. Observez la transformation progressive du bloc de béton grisâtre en geyser de boue ocre en ébullition. Notez qu’à aucun moment de l’opération, le plat ne ressemble à l’illustration appétissante de l’emballage.
  2. Achetez les ingrédients nécessaires pour la préparation d’un plat de lasagnes. Faites vos emplettes au marché et aux petits commerces du quartier, en dédaignant les supermarchés. Pour quatre personnes, … (etc. j’ai abrégé car le paragraphe est long)
  3. Inscrivez-vous à la Faculté des sciences et faites des études de biochimie alimentaire. Découvrez et apprenez par coeur la composition moléculaire de quelques milliers d’aliments. Au bout de deux ans à peine, vous serez en mesure d’évaluer le pH d’une sauce tomate et cinq ans d’études suffiront pour vous permettre d’entreprendre la modélisation moléculaire d’un plat de lasagnes alla bolognese.

La version imprimée (526 p., 1.200 g) offre une série d’avantages par rapport à la version en ligne :

  • Le livre peut servir de cale à la porte de la terrasse les jours de Mistral.
  • On peut asseoir les enfants dessus à table.
  • C’est l’objet idéal pour les interrogatoires musclés.

J’espère vous avoir convaincu d’aller jeter au moins un coup d’oeil à l’avant-propos. Mais attention, je vous aurais prévenu : c’est votre premier pas vers Linux, et vous n’aurez peut-être pas envie de faire marche arrière …


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *