Avec les loups

Je reviens plutôt mal à l’aise de cette visite au Parc des Loups du Gévaudan. Certes, j’en sais un peu plus sur ce bel animal, et j’en ai eu le plaisir d’en voir un certain nombre …


… mais je suis bien triste de les avoir découverts si apathiques. D’accord, c’était le milieu de journée et il faisait plutôt chaud, donc ils cherchaient à se reposer à l’ombre. Et ils avaient été nourris la veille au soir (nourrissage 3 fois par semaine, les lundi, mercredi et vendredi) et étaient donc très calmes.

Mais je suis surtout gênée de les voir appâtés avec quelques bouts de viande et des croquettes (!!!) pour qu’ils viennent se montrer aux visiteurs (jusqu’à 6 fois par jour en été !).

Parqués dans des enclos somme toute assez petits, ces animaux sont totalement dépendants de l’homme pour leur subsistance ; ils n’ont plus de sauvage que le nom, et seraient bien incapables de se débrouiller en pleine nature.

Tous sont d’ailleurs nés en captivité, et destinés à y rester leur vie durant. J’en viens à me demander quel est réellement l’intérêt d’élever ces superbes bêtes en cage … La sauvegarde de l’espèce ? Sans perspective de réintroduction (comme pour les Chevaux de Przewalrski, par exemple), je n’en comprends pas bien la raison … Même les Bisons d’Europe m’avaient moins dérangée ; ils sont eux aussi captifs et nourris par l’homme, mais m’ont nettement moins donné l’impression d’être « domestiqués ». J’en viens à me demander si on ne les garde pas … simplement pour les montrer aux visiteurs, pour éduquer le public, le convaincre que le loup est un animal beau et gentil qui ne s’attaque pas à l’homme, et qu’il n’y a pas lieu de s’opposer à sa réinstallation naturelle. Bref, on en montre quelques exemplaires en cage, pour que ceux qui sont en liberté puissent continuer à vivre ? Pour moi, ça ne passe pas …

Tiens, je préfère aller voir l’enclos des cerfs juste à côté. Eux aussi sont derrière un grillage, mais ils ont plutôt tendance à s’éloigner du visiteur qui vient les « mater » ; et si on leur ouvre les grilles, je suis bien certaine qu’ils sauront se débrouiller une fois libres.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *