Printemps sur le Mont Lozère

Cette fois-ci, le Festival Nature nous emmenait faire une grande boucle sur le Mont Lozère. Après une longue montée assez raide parmi les genêts en fleurs, nous arrivons enfin sur le plat …

… où nous remontons le cours d’un béal bien entretenu, qui alimente en eau un hameau situé un peu plus bas.

Il fait bon marcher dans cette hêtraie, à l’abri d’un soleil presque estival, même s’il faut parfois se mouiller les pieds dans quelques passages un peu … délicats.

Parvenus à la prise d’eau du béal …

… nous devons encore nous frayer un chemin dans le sous-bois parsemé de gros blocs de granit avant de rejoindre le gué qui nous permet de traverser le Tarn – encore étroit, mais bien fougueux à cet endroit. La redescente, en terrain plus « ouvert », permet quelques belles découvertes, telle cette orchidée …

Clôtures ou murets limitent les pâtures …

… les fleurs sauvages s’épanouissent au creux des fossés …

… et les jeunes veaux ressemblent à de gros chiots !

Un dernier coup d’oeil sur le panorama …

avant d’aborder le raidillon qui nous ramène aux voitures. Ce fut une bien belle journée … certes un peu fatigante pour quelques non-habitués (un groupe de photographes amateurs s’était joint à la sortie au dernier moment), que nous avons abandonnés en haut, au hameau où ils ont du patiemment attendre que leur chauffeur revienne les chercher en … limousine ? (c’est justement la race de vaches que vous avez vue plus haut).


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *