Là-haut sur la montagne …

En fait, je ne suis pas montée tout à fait jusqu’en haut du Mont Lac-Vert : je suis partie de la station à 14h, je n’avais pas encore mangé, et la pente était bien raide. Je me suis arrêtée après un peu plus d’une demi-heure de grimpette pour contempler ce paysage …

… me restaurer, puis faire une longue pause au soleil avec un bouquin. A l’exception d’un « quatre-roues » que j’ai entendu, puis vu passer, sur la piste parrallèle à celle où je me trouvais, je n’ai pas vu un chat de l’après-midi. Je suis repartie en sens inverse vers 16 heures : il suffisait de se laisser descendre …

… en faisant quelques lacets tout de même, car la pente était bien raide. Il faudra décidément que je vienne tester ces pistes avec des skis aux pieds l’hiver prochain !

Retour à la station désertée ; sur le grand parking derrière le restaurant, il n’y a qu’une voiture … la mienne.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *