Chronopost a encore fait fort ! (3ème épisode)


Chronopost et La Poste, un duo-catastrophe ?

C’est quand même la troisième fois en 4 mois que Chronopost International me livre un colis en provenance des Etats-Unis … et la troisième fois que le colis passe plus de temps à tourner dans Paris qu’à traverser l’Atlantique. Leur livreurs n’ont toujours pas compris que :
– la présence d’un digicode à l’entrée d’un immeuble ne signifiait pas forcément que le digicode en question était actif pendant les heures ouvrables : il suffit … d’appuyer sur le bouton pour le vérifier !
– la moindre des choses, lorsque le destinataire est absent, est de laisser un avis de passage comportant les références du colis et soit le moment approximatif du prochain passage, soit un numéro de téléphone à rappeler pour prendre rendez-vous pour la livraison ou une mise en instance.
En l’occurrence, le colis que j’attendais avec impatience a été présenté mardi à 11h16 et à 14h58, et mercredi à 11h26, et le « suivi des envois » mentionne à chaque fois « Envoi présenté, impossibilité de laisser un avis de passage ». Mon oeil ! A ces heures-là, tout le monde peut entrer dans l’immeuble sans formalité aucune, et la boîte aux lettres, avec mon nom en clair dessus, est parfaitement accessible.
Finalement leur service client m’a contacté en fin de journée mercredi pour me proposer de mettre le colis en instance, dès le lendemain 8 heures, au bureau de poste le plus proche… mais mes ennuis n’étaient pas finis pour autant :
– je me pointe le lendemain – donc jeudi – à 9h30 au bureau de Paris-Sentier, où l’on me dit que le colis n’est pas arrivé et me conseille de repasser plus tard dans la journée
– 14h30, nouvelle visite au bureau de poste local : le colis n’est toujours pas là, bien que sur le site internet, le « suivi des envois » indique « Envoi en instance au point de retrait » à 7h55 ! Par précaution, je fais appeler la Poste du Louvre par le guichetier, histoire d’être sûre que le colis n’est pas parti/resté chez eux par erreur
– de retour à la maison, je perds un peu de temps à trouver le numéro du service client sur le site internet (il est bien caché !), puis décroche mon téléphone ; d’après la petite dame – charmante, mais pas forcément très bien informée – qui me répond, le colis aurait été mis en instance à Paris-Louvre au lieu de Paris-Sentier
– d’accord, j’ai un peu de temps devant moi, et tout ça est à 5 minutes à pied, mais ça commence à m’agacer … juste un peu ! Je déboule à la grande poste de la rue du Louvre, où j’explique mon cas. La responsable, un peu agacée elle aussi au début – elle a répondu à Paris-Sentier un quart d’heure plus tôt que le colis n’était pas dans son secteur – prend en main mon problème, et interroge et vérifie successivement tous les services environnants pour retrouver la trace de mon colis ; à l’issue d’une bonne demi-heure d’investigations, elle me dit que la seule chose qu’elle ne peut vérifier sur l’instant, c’est le service Chronopost lui-même, qui ferme à 13 heures et dont le local est fermé jusqu’au lendemain matin. Après échange de coordonnées, elle me garantit des nouvelles par téléphone à la première heure vendredi.
– ce matin donc, à 7h59 précises, mon téléphone sonne, et « un monsieur Chronopost » me confirme que mon colis est bien en instance … à Paris-Sentier depuis la veille ; le timbre à date apposé par le bureau de poste sur les documents en sa possession en fait foi, même si il n’indique pas l’heure de réception
– ultime déplacement à Paris-Sentier, où j’explique que le colis est nécessairement chez eux puisqu’ils ont mis leur timbre à date … J’imagine qu’ils ont du retourner tous les colis en instance, mais ils ont fini par retrouver le mien, au bout d’un bon quart d’heure, qui s’était « égaré » parmi les colis ordinaires !
C’est u-s-a-n-t ! Et si encore c’était une fois par hasard, mais c’est à chaque fois comme ça ! (voir
http://www.marie-noelle-augendre.com/blog/2005/03/grrrrrrrrrr-ca-mnerve/ et http://www.marie-noelle-augendre.com/blog/2005/04/chronopost-le-retour/ pour les épisodes précédents).


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3888

3 réponses à “Chronopost a encore fait fort ! (3ème épisode)”

  1. j ai envoyé un colis professionnel le 20 novembre 2015 et moi faisant confiance bien sur je n ai pas vérifié!
    il était à destination des hypothèques de coulommiers dans le 77! et devinez où il a atterri d’après le « suivi » à PARIS LOUVRES! eh oui ! et pour les joindre c’est juste impossible je suis restée 10 Mn en attente!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *