Pygmalion au Théâtre du Châtelet


Le sculpteur amoureux de sa statue

Un superbe « acte de ballet » dirigé par Hervé Niquet et son excellent Concert Spirituel ; la chorégraphie était très belle, et les danseurs habillés de tuniques vaporeuses qui les rendaient encore plus aériens. Les chanteurs étaient également au rendez-vous. Dommage que, conformément à son habitude, le Théâtre du Châtelet se soit refusé à surtitrer les oeuvres chantées en français car, bien évidemment, on n’a pas compris la moitié du texte !
Mais ce que je trouve le plus irritant, c’est que, sous le couvert d’un programme Rameau interprété par un spécialiste de la musique baroque française, on trouve le moyen d’infliger au public une première partie de gymnastique (ah bon ! c’était de la danse ?) sur une bande son (je ne peux pas appeler ça de la musique, d’ailleurs la fosse d’orchestre était vide !) … de Ligeti. Moi, je qualifie ce genre de chose de vente forcée.


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3893

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *