J’ai fait du chien à Girardville (13)


En traîneau

Et c’est enfin la dernière courte étape qui nous ramène à Girardville, et que Carole (avec la complicité de ses chiens) a tenu à rendre mémorable, pour moi en tout cas… Comme d’habitude, j’étais aux premières loges : je ne me rappelle pas l’avoir vu tomber, mais je la vois par contre très bien se relever avec dans la main … la poignée du traîneau ! seul trophée que ses chiens aient consenti à lui laisser (excuse-moi, Carole, j’en rigole encore en écrivant). Heureusement que nous n’étions plus très loin de l’arrivée, car elle a du terminer l’étape pliée en deux, en se cramponnant aux moignons de la poignée de son traîneau.
A l’arrivée, après avoir dételé nos chiens et les avoir longuement brossés (ils ne l’avaient pas été depuis 4 jours, car les brosses étaient restées au chenil), nous sommes allées rendre visite aux chiots de Banquise qui, en l’espace d’une semaine, avaient beaucoup changé : ils ne tenaient pas en place, essayaient de grimper sur moi, et cherchaient à mordiller et griffer tout ce qui passait à leur portée.
Puis nous nous sommes précipitées avec plaisir sous la douche … et sur des vêtements propres, qui ne sentent pas trop le chien !
Tony nous a ensuite conduites « en ville », voir un élevage de wapitis (les japonais achètent très cher leur ramure dont le « velours » a, paraît-il, des vertus aphrodisiaques), puis le moto-club local (je soupçonne que c’était pour tester mes connaissances motocyclistes…), et enfin la quincaillerie que nous avons dévalisée de ses tuques ; Martine et moi nous sommes contentées d’une chacune, mais Carole avait décidé de « chausser » les têtes de toute sa famille : elle en a carrément achetée quatre !
De retour à la maison, je suis allée passer un moment au chenil, dire au revoir à « mes chiens » avant la nuit.

A suivre…


Notice: Thème sans comments.php est déprécié depuis la version 3.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/marienoe/www/blog/wp-includes/functions.php on line 3888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *